Apprentie en herbe #14 ou le syndrome de l’imposteur

Pour faire simple, et ne pas verser dans la philosophie de comptoir avec Bébert aux manettes (passons sur le cliché, là n’est pas la question), le syndrome de l’imposteur en écriture, c’est le fait de ne jamais se sentir légitime, de ne pas penser que son « art » finalement vaille la peine qu’on s’y intéresse, encore moins qu’on s’y attarde (voyez, les guillemets autour du mot « art », typiquement c’est ça).
Voilà, fin de l’article. C’est ce qu’on appelle clarté et concision. 🙂 Continuer de lire Apprentie en herbe #14 ou le syndrome de l’imposteur

Apprentie en herbe #13, ou l’art de s’auto-éditer

Step 1 : Finir le livre. Ok, évident, on passe au step 2.
Step 2 : Croire en sa bonne étoile, sélectionner les maisons d’édition qui publient des nouvelles (dans mon cas pour Breaking News) et envoyer le tout avec une lettre d’accompagnement drôle et subtile à la fois (selon les critères totalement objectifs dudit auteur)
uler par les maisons d’édition, dans des mails admiratifs et laconiques (personnalisés, jusqu’au moindre détail, à savoir avec votre nom et prénom Continuer de lire Apprentie en herbe #13, ou l’art de s’auto-éditer