Bienvenue chez moi !

Moi, c’est Sabrina, une professeur de langues d’1m57 – 56 selon mon médecin traitant, j’ai changé depuis – passionnée de voyages, de lecture, de cinéma et d’écriture. Après des études de lettres modernes et un master en didactique des langues, j’ai pris la route des voyages pour ne rentrer que rarement au port. J’ai dû vite faire le choix entre un lisseur de cheveux et le duo carnet + stylo. On va dire que j’ai très tôt abandonné tout espoir de percer, capillairement parlant. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé conté des histoires : fables d’horreur imaginées sur des télésièges branlants, pièces de théâtre que je jouais enfant devant le public enthousiaste (et forcé) des parents et bien sûr poèmes dégueulant de mièvrerie… Personne n’y a coupé.

Ça, c’est ma tronche quand j’ai reçu le recueil en mains propres. 3h pour arriver à résultat.

Pour donner un tournant plus sérieux à mes écrits, j’ai suivi en 2019 une année de formation d’écrivain à L’esprit Livre pour instaurer enfin ce que j’ai toujours fui : de la di-sci-pli-ne !  Une consigne, des contraintes, et de là est né ce blog. Deux de mes nouvelles ont d’ailleurs été éditées dans le recueil de l’Esprit Livre, que tu peux acheter !!!! découvrir sur Du côté de l’édition.

Aujourd’hui, volant de mes propres ailes – au sens figuré bien sûr, j’ai pas envie de finir aplatie comme une crêpe sur le sol, je suis au 4ème étage –, je poursuis mon travail en respectant le principal conseil de tout auteur à tout aspirant écrivain : J’É-C-R-I-S ! Bah oui. J’ai pas inventé la poudre. Ça semble logique. Il paraît que les listes de course de Proust étaient fascinantes. Il y a encore du boulot !

Sur ce blog, tu retrouveras donc une bonne partie de mes écrits, de natures diverses, selon tes intérêts propres. Tu as donc du choix, il faut farfouiller :

Il y a de quoi s’occuper par temps de pluie ou de grand soleil, mais dans ce cas faut chausser une paire de lunettes, c’est pénible. N’hésite pas à faire des retours, tout commentaire est toujours lu avec joie, surtout s’il est élogieux, sinon, j’ai appris sophrologiquement à ne pas être affectée par ton jugement ô sévère 😉

Sois la raison pour laquelle quelqu’un sourit aujourd’hui. Ça claque mieux en anglais.

Prends ta tasse de thé, de café ou un fond de cognac, et bonne lecture !

Tu peux aussi me trouver sur

https://short-edition.com/fr/auteur/sabrina-peru

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.