On est le premier janvier, et comme je n’ai pas abusé des substances qui font tourner les têtes et les serviettes sur la table — à comprendre, le champagne… ou son homologue abordable, le Prosecco — je suis à peu près apte à griffonner un nouvel Apprentie en herbe pour vous aider à mieux faire passer une gueule de bois, ou, comme on dit dans le jargon, une trombine de sylve. Le premier jour de l’année est toujours un moment-clé pour prendre de nouvelles résolutions, d’où sans doute le nombre incroyable de joggeurs que j’ai vus passer ce matin avec des T-shirts fluo où pendouille encore l’étiquette toute neuve. Pour moi, cette année aucune résolution, donc aucun risque, mais à l’aube de 2020, l’heure est au bilan côté écriture. Pour le reste, selon un médecin assurément assermenté, à part une tendance à vouloir mesurer 1m60, tout va bien, merci 🙂 !

On peut dire que 2019 a été une année très riche ! Tout d’abord, je suis venue à bout du Zodiac Writing Challenge, un défi d’écriture fort amusant qui a donné lieu à des textes tous fort différents où je me suis amusée avec les mots et où j’ai pris des largesses dans mes publications, me permettant des textes uniquement dialogués, des textes inspirés de faits réels, des nouvelles à la limite du slam, bref, j’ai tordu la langue française, parfois de manière hâtive car il fallait récupérer la locomotive prise en juin ! Et pas question de se laisser aller à roupiller en couchette.

J’ai eu l’inconscience de participer à divers concours d’écriture, dont je suis rentrée ma foi, fort bredouille, si l’on excepte bien entendu la leçon universelle de tout écrivain, qu’il ne faut JAMAIS cesser de travailler ! Mais comme la vie est facétieuse, j’ai eu la surprise de voir apparaître dans le premier recueil de l’Esprit Livre, deux de mes nouvelles écrites pendant ma première (et dernière) année de formation (c’est dans la rubrique Recueil Edité) ! Pour la première fois en un an et trois mois de blog d’écriture, j’ai donné mon IBAN pour recevoir mes premiers centimes en tant qu’auteure ! Je peux vous dire que le Prosecco a été sabré ! Oui, jusqu’au jour où j’aurai écrit un Goncourt un Renaudot un Prix Femina un roman et où ça sera du vrai champagne qui éclabousse. Pour l’instant, autant vous dire que ma bouteille n’est pas encore remboursée.

Par ailleurs, très récemment, j’ai eu la joie d’avoir un de mes textes du Zodiac accepté par les comités de lecture et de constater qu’il connaît un certain succès (tout est relatif comme dirait Einstein) sur le site de Short Edition où il concourt pour le prix du Grand Court. Les commentaires élogieux pourraient vite faire gonfler les chevilles, mais heureusement que pour accélérer le processus de dégonflite, j’ai le compagnon parfait, ainsi que d’excellentes tisanes au pissenlit. Plus sérieusement, ma nouvelle est encore loin, mais c’est toujours bénéfique de pouvoir lire les retours et réactions des lecteurs, pour éviter de rester dans ma zone de confort. N’hésitez pas à aller voter pour mon arc-en-ciel sur ce site qui regorge d’histoires extraordinaires et d’auteurs talentueux ! Rien de tel quand on est en position latérale de lendemain de soirée!

Enfin, ce bilan ne serait pas complet si je ne parlais pas de mes premiers émois à Noël où je n’étais point préparée à parler entre les blettes et les carottes, de mon parcours de jeune écrivaine (Whaaat ? Qui ça ? Où ça ?) ! Sur le coup, j’ai bien failli m’étouffer sur une endive, la face aussi rouge que le pull à pompons de mon amie, spécialement porté pour l’occasion ! Heureusement, la bienveillance de l’audience (et le pinard), m’ont aidée à surmonter ce moment où j’étais aussi à l’aise que sur le sommet d’une pyramide humaine et j’ai su m’en sortir avec brio (tout est relatif, comme dirait un pronom), et sans finir aux urgences avec un morceau de noix coincé dans la glotte. Ainsi, lorsque plusieurs jours plus tard, j’ai appris qu’on avait googlé mon nom, j’étais complètement à l’aise de savoir que je n’existais pas encore sur Wikipedia, mais que j’avais un homonyme qui semblait bien plus sympathique que moi 🙂 !

Bref, tout cela pour dire, que je peux quitter 2019, avec gratitude pour toutes les jolies choses qui me sont arrivées, et que je peux accueillir 2020 à bras ouverts, même s’ils croulent sous de nombreux projets entre concours de nouvelles (persévérance), composition du recueil (discipline), finition de ma pièce de théâtre (minutie) et sélection de textes pour Short Edition (réflexion). Pas de grève possible ici-bas, mes pauvres neurones seront exploités même après ma retraite, si retraite il y a !

Je vous souhaite donc une belle année 2020, qu’elle vous comble, quels que soient vos projets, qu’elle vous apporte l’énergie et l’envie de profiter de chaque instant. Et surtout, je vous remercie pour vos lectures, pour votre soutien, pour vos mots quand vous en laissez, pour votre présence sur ce blog. Et à votre santé, je lève mon verre. De Prosecco, bien entendu !

Le blog continue en 2020, ne sois pas largué, et abonne-toi !

13 commentaires

  1. Je te souhaite une belle année tout aussi productive!! Des histoires à l’infini, non, une seule histoire bien ficelée, et pourquoi pas un roman! Ton enthousiasme est contagieux, à mes stylos et mon clavier! Au plaisir de te lire! Eve

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup Ève ! J’espère que tu as profité de ma vague d’enthousiasme « 2020ienne » pour te mettre à l’ouvrage 🙂 ! Premier objectif, recueil, et dans l’absolu… oui, une histoire à délier et ficeler pour en faire un… gloups « roman » ! Ça promet ! À très bientôt ici ou sur otn blog, Sabrina.

      J'aime

  2. Salut Sabrina,
    belle année 2020 à toi! Ton énergie déborde assez pour que j’en récupère un peu :). Je crois que je vais passer par la case bonne résolution pour faire la liste des challenges et concours que je veux faire dans l’année… Comme ça j’ai espoir d’en faire au moins un ou deux…
    Au plaisir de continuer à te lire!
    Sandrine

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Sandrine ! Merci, belle année à toi aussi 😉 ! Je te souhaite bonne chance pour tes résolutions et tes projets que j’ai hâte de suivre ! J’avoue que je suis sur un grand défi en ce moment alors que j’aurais qu’une envie, écrire et écrire. Belle soirée à toi, Sabrina 😉

      J'aime

Répondre à carnetsparesseux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.