Ma sorcière bien-aimée

Voilà enfin décembre qui descend sur nous, prêt à déferler avec son effervescence habituelle ! Pour moi, cela signifie enfin les résultats des lauréats du concours Aufeminin ! Rappelez-vous, je vous en ai parlé ici avec ma première participation Chamallow. J’en profite encore pour remercier tous ceux qui ont pris le temps d’aller y jeter un oeil et même d’apposer une jolie note ! MERCI ! THANK YOU ! GRACIAS ! DANKE et autres GRAZIE MILLE ! Malheureusement, cela n’a pas suffi pour le vote des lecteurs (il fallait plus de 500 votes !!!) ni pour le jury ! Alors bravo aux gagnants, et de mon côté, je suis ravie d’avoir participé et proposé des textes qu’il m’a plu d’écrire et de défendre, et cela me permet de créer un nouveau post sur mon blog, sans empiéter trop sur mon emploi du temps méga chargé de fin d’année ! Donc, voici la deuxième nouvelle proposée pour le concours, avec le thème : tremblez tremblez, la sorcière est de retour… Pour ce texte-ci, j’avoue m’être énormément amusée, mais je vous laisse la découvrir et comprendre pourquoi… Saurez-vous trouver la contrainte que je me suis imposée ? Belle soirée à vous, je me remets à l’écriture, il n’y a que ça à faire, encore et toujours 🙂 !

Tremblez, tremblez, la sorcière est de retour.
Impitoyable, intrusive. Elle connaît vos moindres habitudes. Elle se tapit dans votre salon, prête à passer à l’action. Ne la croyez pas bête, elle sait se faire intelligente pour rameuter les plus dilettantes. Elle m’a bien eu, j’étais un réticent, je suis un revenant ! Quel engrenage ! C’est une pieuvre je vous dis ! Avec des tentacules de tentation ! Comme si elle raffolait des petits vieux de mon espèce ! Et j’en redemande ! Pauvre de moi, roi maudit, je déteste cette reine qui m’a tout pris ! Si j’avais su, si j’avais su, qu’est-ce qu’il disait l’autre déjà, j’aurais pas vu ? Mes pensées ricochent, elle a tout puisé dans ma caboche. Je la laisse trop faire. Elle me paraissait si jolie. On ne voyait qu’elle dans la pièce. Une pure folie. Depuis, elle multiplie les chaînes, c’est comme si on m’avait mis un bracelet rouge avec mon nom dessus. “Pas bouger” qu’il y aurait marqué.

Libérez-moi, je vous en prie, avant elle, j’en faisais des choses ! Oh, pas des extraordinaires bien sûr, je suis un homme tout ce qu’il y a d’ordinaire. Mais je sortais. Un peu. Je prenais l’air. Y’a pas à dire, ils sont beaux, nos villages français. Oh, j’allais pas bien loin, c’est sûr, j’ai des jambes un peu grêles. Mais j’allais voir la petite Nancy. Elle était gentille la Nancy. Mais elle aussi, elle me l’a volée. Elle sort plus non plus. Elle reste maintenant avec Alex Hugo ou Santana, m’en rappelle pas. Y a plein de choses qu’on retient plus avec l’âge. La mémoire, elle décide de tout. Les histoires gardées. Les oubliées.

Mais vous… l’avez-vous déjà vue ? Vous le sauriez. Méfiez-vous, elle est toujours là, elle veille. Au grain. Dès le matin. A peine j’ai fini mon café et ma biscotte, qu’elle se lance. Elle parle, elle parle comme une vieille bigote. Je comprends pas toujours, parce qu’elle va vite, elle vous assène plein de mots, de couleurs et d’objets. De la camelote. Et moi, imbécile, j’ose pas lui dire ! Je voudrais qu’elle se taise, et je la laisse soliloquer. Paraît que ça évite les scènes de ménage. C’est vrai qu’avec ma petite Nancy, c’était différent, elle était un peu plus belle la vie. Ma voisine m’a quitté aussi, mais elle, c’est la faucheuse qui l’a enlevée. Elle se faisait appeler Mademoiselle Joubert, j’ai jamais compris pourquoi, elle avait un mari et cinq soeurs plus jeunes qu’elle. Ça lui donnait sans doute un air de chez Maupassant. Elle est partie quand même avant les autres.

Écoutez-moi ! Évitez son regard, surtout si vous avez des enfants, elle adore leurs cerveaux effervescents. Elle peut les engloutir en un rien de temps ! Je l’ai vue à l’oeuvre, cette couleuvre !

Comme j’aimerais retourner au parc, on a toujours eu de beaux platanes. Et puis le ciel est si bleu, avec un si grand soleil.

Mais je peux pas, j’arrive pas à zapper, je reste muré devant cette télé.
C’est ça d’être seul, et de pas avoir de Joséphine à soi, ni d’ange-gardien, cette sorcière devient au final votre seule bien-aimée.

Alors, vous avez trouvé ma contrainte ? Et combien en avez-vous trouvé au total ? N’hésitez pas à commenter et vous abonner pour ne rien louper des futures publications et d’une prochaine NoFakeNewsLetter à venir.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

11 réponses sur « Ma sorcière bien-aimée »

    1. Sabrina P.

      Eh bien moi, je n’ai jamais eu trop l’occasion de la voir cette sorcière, car la télé devait se regarder avec parcimonie dans mon humble demeure… fallait aller chez les copines pour arriver à suivre les séries dont tout le monde parlait 🙂 ! Belle journée à toi, Glomérule !

      Aimé par 1 personne

      1. Glomérule Néphron

        Bonsoir Sabrina,
        Regarder la télé avec parcimonie, frustrant, mais pas si bête. J’ai lu un article qui disait qu’ elle pouvait faire perdre jusqu’à 30% du QI d’ un enfant qui la regarderait trop ou trop jeune. Ne regrettes rien, tu n’ a rien raté de ces vieux programmes ! C’est peut être grâce à cette interdiction salvatrice que tu aimes lire et écrire aussi, non ? Bonne soirée étoilée.

        Aimé par 1 personne

      2. Sabrina P.

        Coucou Glomérule ! Tu as bien raison, autant à l’époque, je pouvais en vouloir à mes chers parents de m’imposer des horaires restrictifs de télévision, (après tout, j’étais à la masse côté série dans la cour de récré), autant maintenant, j’en suis ravie, cela m’a donné le goût de tant d’autres choses ! Oui, les écrans sont à éviter pour les jeunes cerveaux, et à limiter pour les adultes aussi hihi, dit-elle derrière son écran d’ordinateur :)! Belle journée à toiiii.

        Aimé par 1 personne

    1. Sabrina P.

      Merci beaucoup Marinade ! Alors, en effet, je me suis amusée à faire de la rime et plusieurs procédés stylistiques… mais j’ai surtout glissé un paquet de titres d’émissions et de séries télévisées 😉 Sauras-tu les trouver ? Belle journée à toi ! Sabrina

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.