Montreux. C’est aujourd’hui le grand jour. Le rideau va bientôt se lever. 

Devant son miroir, elle se maquille. D’abord, elle applique la crème, faut toujours hydrater, la peau, c’est comme les hommes, faut la laisser respirer. Puis elle cherche son fard dans son fatras, le doute se lit sur sa frimousse : elle était persuadée de l’avoir rangé dans sa trousse. Mille fois on lui a conseillé de mieux s’organiser, d’alléger son esprit en faisant du tri. Mille fois elle s’est rebiffée. Miranda est une artiste : elle n’en fait qu’à sa tête, sa vie est un joyeux bordel. 

Pour connaître la suite de Miranda, et découvrir le spectacle qu’elle prépare avec tant de précaution et de soin, il faudra aller ici, car cette nouvelle a été éditée dans le recueil de l’Esprit Livre, vous pourrez la lire, ainsi que beaucoup d’autres dans ce joli recueil ici ou . Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter ma page Recueil Edité Esprit Livre pour en savoir plus sur le projet et les différents auteurs qui y ont participé.

Nous en étions à la consigne 21 ou la nouvelle à chute. Disséminer des indices tout au long de la lecture, que l’on ne saisit qu’après le point de chute… et la relecture. Ai-je réussi à vous mener sur la mauvaise… piste ?

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.